All our publications and other materials

Current publications | Search

Déclaration finale des Participants

Consultation régionale des Parties prenantes. Atelier de Renforcement des Capacités. Du 1er au 4 mars 2006


Description:

Ce communiqué a été fait à l''issue de l''Atelier précité.

la Pauvreté de Wetlands International, tenu à Dakar du 1 au 4 mars 2006,

        Après avoir examiné les concepts et définitions changeants de Gouvernance, d’utilisation rationnelle et de valeurs des zones humides, de gestion intégrée des ressources en eau, de documents de stratégies de réduction de la pauvreté (DSRP), de pauvreté et moyens de subsistance, tous en relation avec les besoins en développement et renforcement de capacités en gestion des zones humides en Afrique ;

        Avons effectivement discuté et échangé en matière d’informations, d’expériences et de connaissances à travers des présentations par pays et les leçons tirées de la gestion des zones humides et la réduction de la pauvreté :

        Avons noté l’importance de la gestion et de l’utilisation       durables des zones humides dans la réduction de la pauvreté

la Présente 

        Remercions Wetlands International et Oxfam America pour avoir mis à disposition les ressources et les facilités organisationnelles et permettre la participation des différentes parties prenantes à l’atelier

        Remercions le Gouvernement du Sénégal pour avoir facilité notre séjour dans le pays, l’hôtel Ngor Diarama pour son hospitalité

        Remercions les organisateurs et les personnes ressources ; 

        La gestion des zones humides et les questions d’utilisation rationnelle ne sont pas abordées de manière adéquate dans les DSRP ;

        Les principales parties prenantes, particulièrement le secteur privé, ne sont pas impliquées de manière appropriée dans la gestion des zones humides, les stratégies d’utilisation rationnelle et les activités de réduction de la pauvreté ;

        Les décideurs et le public en général ne sont pas sensibilisés et informés de manière adéquate sur l’importance de la gestion durable des zones humides et de son rôle dans la réduction de la pauvreté ;

        Il y a une coordination intersectorielle inadéquate        appelons nos gouvernements à prendre en compte de manière appropriée la question de la gestion des zones humides dans les DSRP en particulier, et dans le développement durable en général

        appelons les bailleurs à financer plus adéquatement les pays et à mieux coordonner les activités en matière de  gestion des zones humides entre les pays en Afrique.

share by email email